Le Roi du bois

Verdier/poche

Récit

56 p.

6,00 €

ISBN : 978-2-86432-777-6

Parution : octobre 2014

(collection d'origine : Collection jaune)

Un jour où, comme à l’accoutumée, il mène glander les porcs à travers la chênaie, un jeune paysan voit un carrosse s’arrêter dans le chemin. Une fille très parée en descend et trousse haut ses jupes sous les yeux stupéfaits de l’enfant caché dans les fougères.

Cette apparition éblouissante, la chair blanche et les dentelles, le pouvoir qu’ont les puissants de jouir avec arrogance du luxe et de la beauté, il va désirer les faire siens.

Arraché à sa condition, il restera pendant vingt ans au service du peintre Claude le Lorrain. Mais la peinture n’aura pas su le faire prince et combler ses espérances.

C’est, pour finir, au cœur des bois qu’il se taille son royaume, un royaume sans illusions, simple et noir, fait de jouissances immédiates et d’un dépit triomphant qui fait résonner dans l’ultime phrase du livre ses accents diaboliques : « Maudissez le monde, il vous le rend bien. »

Extrait

 

Revue de presse

Page des libraires, janvier 1996, par Hugo Marsan

Pierre Michon est un écrivain éblouissant, comme on le dit d’une lumière dont on ignore la source. Le mot « grâce » vient à l’esprit mais, trop vaste, il ne suffit pas à traduire l’occulte attraction de son œuvre. Les deux récits de Pierre Michon que publient les éditions Verdier n’exploitent pourtant que le préambule du roman,... Lire la suite

Le Matricules des anges, février-avril 1996, par Thierry Guichard

Lire l’article

Radio et télévision