Natacha Michel


Plein présent

Collection : Collection jaune

288 pages

18,50 €

978-2-86432-710-3

janvier 2013

On peut résumer Plein présent de diverses façons :
1. C’est l’histoire d’un échec amoureux raconté par une jeune fille à quatre autres. Chacune en donne une interprétation différente. Un mythe est un récit qui connaît plusieurs versions. Le garçon qui suscite cet amour n’en serait‑il pas un ?
2. C’est l’histoire d’une vengeance entraînant une intrigue qui nous mène en bateau et emporte dans son sillage une vieille et célèbre poétesse, un jeune Paraguayen, des individus aussi extravagants que peu recommandables.
3. C’est l’histoire des événements politiques qui le balisent : la guerre d’Algérie vue d’en France, du putsch des généraux en Algérie le 23 avril 1960 à la manifestation de Charonne le 8 février 1962, en passant ou plutôt en s’arrêtant sur le massacre des Algériens le 17 octobre 1961. Avec, en prime, un peu d’Espagne de Franco, refuge de l’OAS.
Une autre façon de le raconter est celle du livre lui-même dans ce qu’il a de plus intime : l’amitié créatrice entre ces cinq filles, toutes différentes, contradictoires, qui se construisent les unes par les autres. Livre sur la joie d’exister et la difficulté d’être un homme, roman des personnages et d’un élan qui, s’il a pris source dans le passé, demeure plein présent.

 

Entretien avec Natacha Michel sur Plein présent, par Bénédicte Heim (pour le site des Contrebandiers éditeurs, mars 2013) : écouter.

 

« Le journal du samedi », par Geneviève Bridel, Radio Télévision Suisse – La 1re, samedi 13 avril 2013 de 6h à 8h30.