Recherche sur les mots-clés « jacques réda »

Page 1 sur 512345

Libération, 7 juin 1982, par Jacques Réda

On ne peut rien contre ce fait que Meschonnic a l’air d’un nom de prophète, et Henri Meschonnic n’y peut rien non plus. Il se tient désormais en haut d’un véritable Mont Sinaï de volumes, d’où il fait tomber l’anathème sur les têtes qui ne pensent pas comme lui. Assez souvent, il a raison du... Lire l'article


Jacques Réda

Jacques Réda est né à Lunéville en 1929. Il a dirigé la Nouvelle Revue française de 1987 à 1996. Il est considéré comme l’un des meilleurs poètes français d’aujourd’hui. Il est également l’auteur de récits en prose et grand amateur de musique, spécialement de jazz. Il est membre du comité de lecture des éditions Gallimard où il... Lire l'article


Le Monde, 8 avril 2015, par Jacques Mandelbaum

Deux éclats d’une pensée-cinéma

Penser les images. Aura-t-il jamais cessé de faire cela, Jean-Louis Comolli ? Ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma, réalisateur de films remarquables, dont une série au long cours, unique au monde, sur la politique à Marseille, auteur de plusieurs ouvrages pénétrants sur le cinéma, Comolli revient aujourd’hui sous le... Lire l'article


Le Monde, 21 mai 2004, par Jacques Mandelbaum

Le cinéma, c’est l’utopie

Jean-Louis Comolli, dans un recueil d’articles parus entre 1988 et 2003, analyse les mutations récentes du 7e art. Ouvrage de réflexion théorique, Voir et pouvoir est aussi celui d’un parcours intime, entre continuité et rupture.

Lieu d’exception cinématographique et de résistance à la tentation, jamais désarmée, de réduire cet art à un divertissement d’ilotes,... Lire l'article


Jacques Durand

Jacques Durand est un des meilleurs journalistes français à écrire sur la tauromachie. Jusqu’à ses premiers articles, au début des années quatre-vingt, la presse s’intéressait à la corrida comme à un sport. Elle rendait compte, le plus souvent à l’aide d’un vocabulaire impénétrable, de scores et de victoires, de défaites et de résultats nuls. Après... Lire l'article


Le Magazine littéraire, mai 2015, par Alexandre Gefen

La corde sensible

Monstre sacré de la critique universitaire, il a préféré à l’aridité théorique l’empathie avec l’imaginaire des écrivains. Le nonagénaire est toujours un lecteur attentif.

À ceux qui pensent que la critique universitaire est nécessairement absconse et technique, coupée de la littérature au présent et agitée par des conflits picrocholins et des... Lire l'article


Jérôme d’Astier

Jérôme d’Astier, enseignant, vit à Paris. Il a produit des émissions pour France-Culture (sur les poètes russes, Nicolas de Staël, le libertinage au XVIIIe, Jacques Réda, etc.) et publié des poèmes dans des revues (NRF, Les Cahiers d’Arte).

Lire l'article

Bulletin critique du livre en français, juillet-août 2004

Un roman de Jacques Réda est toujours une bonne surprise. Comme ses personnages, le narrateur semble être une émanation, une création du décor où il apparaît par surprise, comme dans certains romans de Modiano. Conditionné par ce décor où il voudrait n’être que spectateur, il devient le jouet d’événements qu’il ne maîtrise pas et qui... Lire l'article


La Quinzaine littéraire, 16 mai 2004, par Agnès Vaquin

Jacques Réda se divertit

Avec L’Affaire du Ramsès III, Jacques Réda s’offre encore le divertissement de la fiction et propose à son lecteur un vrai faux polar, avec sans doute un petit clin d’œil vers Agatha Christie et son Mort sur le Nil.

Le Ramsès III est une antiquité : « Un bateau à balustrades remontant le... Lire l'article


Livres hebdo, 13 février 2004, par Jean-Maurice de Montremy

Petits meurtres sur le Nil

Quelques jours en Côte-d’Or, puis une croisière sur le Nil. Jacques Réda, de promeneur, se transforme en enquêteur fantasque. Et crée la surprise.

Le narrateur baguenaude à Auxonne (Côte-d’Or). Il aime les promenades, la bicyclette, les vieilles rues et s’amuse d’y retrouver quelques traces du jeune Bonaparte... Lire l'article