Peter Handke


Hier en chemin

Carnets, novembre 1987-juillet 1990

Collection : Der Doppelgänger

Traduit de l’allemand (Autriche) par Olivier Le Lay

448 pages

25,86 €

978-2-86432-635-9

mars 2012

Certains auteurs tiennent un journal : Peter Handke, lui, prend des notes tous les matins, dans des carnets sans dates précises qui, en marge de ses récits et de ses pièces de théâtre, sont comme le laboratoire de son écriture toujours en mouvement, le noyau intime d’une pensée jamais figée qui se refuse à conclure et se garde de mettre un point final à la formulation d’une idée. La publication du premier tome de ces carnets, À ma fenêtre le matin, qui couvrait les années 1982-1987, a révélé ce fascinant travail quotidien de clarification, d’explication de soi avec soi, dans une tradition d’écriture fragmentaire qui remonte, en langue allemande, au moins à Lichtenberg, mais qui se nourrit aussi de l’exemple des grands moralistes français.
Hier en chemin représente la suite de ce grand œuvre et couvre les années itinérantes qui précédèrent l’installation de Peter Handke en France, années au cours desquelles l’auteur écrivit notamment La Perte de l’image, Voyage au pays sonore ou l’art de la question, Essai sur la fatigue, Essai sur le juke-box, ainsi que le scénario de son premier film, L’Absence (tourné en 1993).
Tendue à l’extrême mais aussi jubilatoire, parfois érudite, souvent drôle, l’écriture vagabonde de Peter Handke fait de ces pages une fête de l’intelligence et de la sensibilité.

« Hors-champs », par Laure Adler, France Culture, du lundi 26 au samedi 31 décembre 2011, de 22h15 à 23h.
« La Grande Table », par Caroline Broué et Hervé Gardette, France Culture, vendredi 3 juin 2011, de 12h à 12h30.