Colette Mazabrard


Monologues de la boue

Collection : Collection jaune

96 pages

13,00 €

Epub : 8,99 €

PDF : 8,99 €

978-2-86432-780-6

janvier 2015

Une femme marche seule, de frontière à frontière, de Boulogne-sur-Mer
à la Belgique, du nord de la France au Jura, des Ardennes à la Suisse ;
puis plein ouest, vers une fin de terre, au-delà de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Elle s’enfonce dans le paysage et s’y confond, se fait brume et pluie, terre, humus, boue.

Les nuits dans les forêts dictent ses jours.

La marche peuple sa solitude de la compagnie des bêtes, de conversations entendues dans les cafés ou d’échanges sur les chemins.

Ses pas heurtent des mots, lèvent des souvenirs, épuisent l’absence et les séparations, fatiguent le corps dans une tentative farouche de se réinventer une vie.

Nuit 11

Les mouches apparues ce soir promettent sans doute, compagnes de voyage, un orage. Croassement des corbeaux, un tracteur travaille, des sabots frappent le sol. Nature généreuse offre des mirabelles, une herbe drue pour dormir, une haie pour s’abriter du vent. Des framboises, une belette.

Un cahier rouge, 4 mars 2015, par Tieri Briet

La nuit, la pluie, le sang règlent le voyage : monologues de la boue

Lire l’article

Un nécessaire malentendu, 6 février 2015, par Claude Chambard

Lire l’article

Le Clavier cannibale, 7 janvier 2015, par Christophe Claro

Dans la boue avec des semelles de vent : le miracle Mazabrard

Lire l’article

« Les bonnes feuilles », par Sandrine Treiner, France Culture, mercredi 18 mars 2015, à 14h56