Nous campons sur les rives
Lagrasse, 7-11 août 2017

La petite jaune

48 p.

3,00 €

ISBN : 978-2-86432-985-5

Parution : mai 2018

C’était à Lagrasse, du 7 au 11 août 2017, pendant le Banquet du livre. Mais de l’autre côté du pont : sous la halle, au cœur du village. Mathieu Riboulet s’y est placé « dans la lumière, le vent, les pierres, le sable et les odeurs d’ici ». Il a dit ces textes, pour entamer des conversations sur l’histoire, soit l’art de nouer l’émotion de l’appartenance à la conscience du monde. Il a dit ces textes, afin que nous n’ayons plus à choisir entre rester ici et rêver d’ailleurs.

Revue de presse

L’Alsace, 1er juillet 2018, par Jacques Lindecker

Mathieu, encore

« Les fantômes ne nous sont pas hostiles. Il n’y a que les hommes de pouvoir et les hommes d’Église pour penser que les fantômes sont nos ennemis. » C’est un fantôme qui parle, un fantôme ami, donc, le fantôme d’un écrivain dont ce sont ici les derniers mots d’auteur. Mathieu Riboulet s’en est allé... Lire la suite

La Montagne, 20 mai 2018, par Muriel Mingau

Mais de quel ailleurs parle l’auteur de ces pages ? De quelles rives ? Mathieu Riboulet a quitté ce monde le 5 février, écrivant ces lignes en août dernier pour le Banquet du livre de Lagrasse, espace de rencontres autour du livre et de la pensée. Dans cet opuscule de 37 pages, quelle était l’intuition de cet écrivain remarquable,... Lire la suite

Radio et télévision