Benoît Goetz


Théorie des maisons

L’habitation, la surprise

Collection : Art, architecture, cinéma

224 pages

13,39 €

978-2-86432-664-9

octobre 2011

Théorie des maisons vise à mettre au jour – chez les penseurs modernes et contemporains parmi lesquels Benjamin, Deleuze, Derrida, Heidegger et Lévinas – une architecture qui, très souvent, ne se manifeste pas explicitement.

L’auteur se propose de nommer cette architecture cachée : « une maison », la maison des philosophes. Cette maison, qui n’est pas toujours thématisée et dessinée dans ses contours, il s’agit de chercher à la localiser et à la rendre perceptible, comme dans ces jeux de devinette où une figure surgit d’un coup et saute aux yeux.

Cet essai engage ainsi à un déplacement du regard. La « maison » ne se réduit plus aux visions du monde que le lecteur serait invité à habiter. Une maison n’est pas une image (pas plus qu’un visage n’est une image). C’est, au contraire, à partir de la maison que le monde se dispose pour être éventuellement contemplé en une vision.

Théorie des maisons n’est pas une réflexion sur la maison qui est en vue mais elle cherche à montrer que la maison est un instrument de la vision.

Revue philosophique de la France et de l’étranger, nº 3, 2012, par Yves Lorvellec

Lire l’article

L’Architecture d’aujourd’hui, juin 2012, par Francis Marmande

Lire l’article

« Métropolitains », par François Chaslin, France Culture, 18 décembre 2011.

« Le Journal de la philosophie », par François Noudelmann, France Culture, 23 novembre 2011.