Sergueï Lebedev


La limite de l’oubli

Collection : Poustiaki

Roman. Traduit du russe
par Luba Jurgenson

352 pages

22,00 €

978-2-86432-749-3

janvier 2014

Le premier roman de Sergueï Lebedev (né en 1981) se présente comme une enquête. Ayant survécu, enfant, à la morsure d’un chien grâce à une transfusion sanguine, le narrateur cherche à connaître l’identité de celui dont le sang coule désormais dans ses veines et dont la personnalité recèle un mystère. On apprendra que cet homme aveugle qu’il appelle l’Autre Grand-Père – désignation qui conjugue lien et altérité – était gardien d’un camp du Goulag et avait causé la mort de son propre fils, qu’il a cherché à « remplacer » en adoptant le narrateur et en allant jusqu’à se sacrifier pour lui.

La complexité de la figure de l’Autre Grand-Père ainsi qu’une écriture à la fois raffinée et dense, confèrent au livre de Lebedev une rare portée et profondeur. En effet, ayant grandi pendant la période de transition qui a suivi la Perestroïka et la chute du régime, Lebedev appartient à une génération héritière d’une mémoire historique « trouée » pour laquelle la violence politique – pourtant centrale dans la conscience collective des Russes – demeure fiction ou cauchemar.

La Limite de l’oubli est le premier roman d’un jeune auteur qui a su s’affranchir des limites imposées par l’effacement des années soviétiques. Il a mis au service de ce projet non seulement son talent littéraire, mais également son expérience de géologue qui l’avait conduit, à travers l’immensité de l’espace russe, vers les vestiges des camps et les paysages du Grand Nord, magistralement évoqué dans leur dimension à la fois mythique et politique.

 

Émission « Pas la peine de crier » (France Culture), du 26 février 2014,
à propos de La Limite de l’oubli, avec sa traductrice, Luba Jurgenson :

La Limite de l’oubli, entretien avec Sergueï Lebedev, par Luba Jurgenson

Lire l’article

L’Express-L’Impartial, 1er avril 2014, par Philippe Villard

Lire l’article

Transfuge, avril 2014, par la Librairie Ombres Blanches (Toulouse)

Lire l’article

Site de la Librairie Passages (Lyon), janvier 2014, par Erik Fitoussi

Lire l’article