Yoko Tawada


Le Voyage à Bordeaux

Collection : Der Doppelgänger

Roman. Traduit de l'allemand (Japon) par Bernard Banoun

144 pages

15,22 €

978-2-86432-584-0

août 2009

Romancière japonaise écrivant alternativement en allemand et en japonais, sans jamais se traduire elle-même d’une langue à l’autre, Yoko Tawada ne cesse de traquer le mystère de la différence des langues et des civilisations, dans un va-et-vient constant entre Orient et Occident.
Dans ce nouveau roman, elle s’invente un double, Yuna, Japonaise venue comme elle étudier en Allemagne et résidant à Hambourg. Yuna souhaite changer d’horizon : son amie Renée lui propose de se rendre à Bordeaux pour y apprendre le français en logeant dans la maison laissée vacante par son beau-frère, Maurice. Accueillie par celui-ci, Yuna découvre Bordeaux, mais parcourt surtout au fil des pages le labyrinthe de ses souvenirs faits de multiples rencontres, d’amitiés durables ou éphémères. Sur son carnet, les idéogrammes de sa langue maternelle lui servent encore de fragile aide-mémoire.
À la Piscine Judaïque de Bordeaux, Yuna perdra le dictionnaire allemand-français qu’elle avait emporté avec elle, emblème des repères incertains qui permettent le passage d’un monde à l’autre. Car ce voyage est pour l’héroïne un itinéraire initiatique, une mise à l’épreuve, et pour Yoko Tawada une manière de renouveler et de subvertir la tradition du roman d’apprentissage.

Le Poing et la Plume, blog d’Arte, 22 septembre 2009, par William Irigoyen

La timide étudiante japonaise Yuna quitte Hambourg pour se rendre à Bordeaux afin d’y étudier le français. Elle séjournera dans la maison de Maurice, beau-frère d’une de ses amies universitaires. Ce voyage en train et les premiers temps passés dans la ville de Montaigne ravivent les souvenirs d’amis vivants ou disparus. Mais il est aussi...

« À plus d’un titre », par Tewfiq Hakem, France Culture, lundi 12 octobre 2009 de 16h à 17h