Olivier Rolin


Veracruz

Collection : Collection jaune

128 pages

13,00 €

Epub : 9,49 €

PDF : 9,49 €

978-2-86432-849-0

janvier 2016

« J’avais prolongé mon séjour à Veracruz tant qu’elle avait été là – je l’aurais prolongé jusqu’à la fin du monde, s’il n’avait tenu qu’à moi. Maintenant qu’elle avait disparu, je le prolongeais dans l’espoir de la retrouver, ou au moins d’apprendre quelque chose sur les raisons de sa disparition.

Un jour, un pli me parvint à l’hôtel, expédié par la poste, ne comportant aucune indication de provenance, aucun mot d’accompagnement. Il contenait les quatre récits, brefs et terribles, qu’on va lire. »

 

L’Orient littéraire, mai 2016, par William Irigoyen

Six personnages en quête de liens

Plusieurs histoires mystérieuses traversent le dernier roman de l’écrivain français Olivier Rolin. De quoi déboussoler le lecteur assoiffé d’ordre et de logique. Une métaphore sur la littérature et les rapports que nous tissons avec elle.

Lire l’article

Initiales, avril 2016, par Anaïs Ballin (librairie du MuCEM, Marseille)

Lire l’article

thekillerinsideme.over-blog.com, 8 février 2016, par Christophe Laurent

Lire l’article

Tribune de Genève, 29 janvier 2016, par Rocco Zacheo

Olivier Rolin plonge dans les abymes et l’opacité des passions

Avec Veracruz, l’écrivain tisse le récit d’un amour brûlant et d’une cohabitation entre quatre figures marquées par des pulsions inavouables.

Lire l’article

Le Magazine littéraire, février 2016, par Jean-Baptiste Harang

Lire l’article

En attendant Nadeau, 27 janvier 2016, par Norbert Czarny

Amour faucon

Lire l’article

Le Temps, 21 janvier 2016, par Isabelle Rüf

Cyclone d’amour sur Veracruz

Olivier Rolin concocte un récit à quatre voix aux accents étranges et déroutants.

Lire l’article

L’École des lettres, 15 janvier 2016, par Norbert Czarny

Avant l’ouragan

Lire l’article

Initiales.org, 14 janvier 2016, par Mathieu Baussart (Librairie Quai Des Brumes – Strasbourg)

Lire l’article

Télérama, 6 janvier 2016, par Nathalie Crom

La cité de Cortès avant la tempête. Dans ce décor vélasquézien, l’auteur signe un puissant drame choral en quatre actes. Diamant noir éternel.

Lire l’article

« Télématin », chronique d’Olivia de Lamberterie (à partir de 3’55), France 2, 12 mars 2016.

« La Grande table », par Caroline Broué, France Culture, 18 janvier 2016.

« Émission littéraire », par Dominiq Jenvrey, Radio Campus Orléans, janvier 2016.