Mathieu Riboulet


Entre les deux il n’y a rien

Collection : Collection jaune

144 pages

14,00 €

Epub : 8,99 €

PDF : 8,99 €

978-2-86432-803-2

août 2015

À l’orée des années soixante-dix, à Paris, à Rome, à Berlin, les mouvements de contestation nés dans le sillage des manifestations étudiantes de 68 se posent tous peu ou prou en même temps la question du recours à la lutte armée et du passage à la clandestinité. S’ils y répondent par la négative en France, ce n’est pas le cas en Allemagne ni en Italie, mais pour les trois pays s’ouvre une décennie de violence politique ouverte ou larvée qui laissera sur le carreau des dizaines et des dizaines de morts, sans compter ceux qui, restés vivants mais devenus fantômes, s’en sont allés peupler les années quatre-vingt de leurs regrets, leurs dépressions ou leur cynisme.

Témoin de cette décennie de rage, d’espoir et de verbe haut, le narrateur s’éveille au désir et à la conscience politique, qui sont tout un, mais quand son tour viendra d’entrer dans le grand jeu du monde, l’espoir de ses aînés se sera fracassé sur les murs de la répression ou dans des impasses meurtrières. Il aura pourtant eu, dans un bref entretemps, loisir de s’adonner aux très profonds bonheurs comme aux
grandes détresses de la politique et du corps aux côtés de tous ceux qui, de Berlin à Bologne, de Billancourt à Rome, de Stammheim à Paris, tentèrent de combattre les forces mortifères qui, dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, s’attachèrent à faire de l’Europe le continent à bout de souffle où nous vivons encore.

 

Un ensemble de textes d’écrivains amis et lecteurs
de Mathieu Riboulet a paru en janvier 2020 :

Compagnies de Mathieu Riboulet

 

 

Entretien croisé avec Christophe Manon, animé par Guénaël Boutouillet, à la librairie Vents d’Ouest, à Nantes, en novembre 2015

La Nouvelle Revue Française, janvier 2016, par Stéphanie Cochet

Lire l’article

Cahiers du cinéma, 1er décembre 2015, par Jean-Philippe Tessé

Lire l’article

L’Alsace, 23 novembre 2015, par Jacques Lindecker

Jours de rage

Lire l’article

Culturebox, Des mots de minuit, 3 novembre 2015, par Géraldine Dolléans

Lire l’article

Libération, 30 octobre 2015, par Ludivine Bantigny

Mathieu Riboulet au fil des années de plomb

Lire l’article

Le Clavier cannibale, 30 septembre 2015, par Christophe Claro

Dans nos propres corps : la morsure Riboulet

Lire l’article

Philosophie magazine, 25 septembre 2015, par Géraldine Mosna-Savoye

Lire l’article

La République des livres, 10 septembre 2015, par Pierre Assouline

Lire l’article

Charybde 27 : le blog, 10 septembre 2015, par Hugues Robert

Une intense écriture de la naissance des engagements et du refus de la résignation

Lire l’article

Site du réseau Librest, septembre 2015, par Xavier Capodano (Librairie Le Genre urbain, Paris 20e)

Lire l’article

Le un des libraires, 19 août 2015, par Mathieu Baussart (Librairie Quai des brumes, Strasbourg)

Lire l’article

« Hors-champs », par Laure Adler, France Culture, 3 décembre 2015.

« Le Temps des libraires », par Quentin Schoevaert, France Culture, 16 novembre 2015.

« Les Nouvelles vagues » dans la rubrique « Au singulier », par Marie Richeux, France Culture, du 12 au 16 octobre 2015.

« Le Temps des écrivains », par Christophe Ono-dit-Biot, France Culture, 19 septembre 2015.

« Un livre, un jour », par Olivier Barrot, France 3, 14 septembre 2015.

« La Dispute », par Arnaud Laporte, France Culture, 4 septembre 2015.

« Les bonnes feuilles », par Sandrine Treiner, France Culture, 24 août 2015 :
Mathieu Riboulet présente et lit les premières pages.