Mathieu Riboulet


L’Amant des morts

Collection : Collection jaune

96 pages

10,00 €

978-2-86432-544-4

août 2008

Jérôme Alleyrat avait seize ans quand son père prit l’habitude de coucher avec lui, et lui avec son père. La mère a décidé de s’enfuir. Quand il arrive à Paris, un matin de septembre 1991, il a vingt ans.
À cette date, l’épidémie de sida bat son plein. Peu concerné par cet événement, tout entier concentré sur la quête d’un plaisir qui frôle l’anéantissement de soi, Jérôme est arrêté au beau milieu de son accomplissement par l’irruption sous son toit de la maladie, en l’espèce : son voisin de palier qu’il recueillera, soignera, accompagnera jusqu’à la fin.
De cet épisode fondateur découlera l’orientation de sa vie tout entière.
Sa trajectoire remet au centre de notre attention ce qui désormais a disparu derrière le rideau de fumée de la réification triomphante : le goût du sexe, l’élan vers l’autre, la tentation du bien…

 

Cet ouvrage a reçu le prix de l’Estuaire 2009, ainsi que le prix Thyde-Monnier de la SGDL 2008.

 

Un ensemble de textes d’écrivains amis et lecteurs
de Mathieu Riboulet a paru en janvier 2020 :

Compagnies de Mathieu Riboulet

Un extrait de L’Amant des morts lu par l’auteur :

Hétéroclite (Lyon, Saint-Étienne, Grenoble), nº 31, février 2009, par Renan Benyamina

Lire l’article

Contre-Jour : cahiers littéraires, nº 17, 2008-2009, par Étienne Beaulieu

Lire l’article

La Lettre de la Société des gens de lettres, décembre 2008, par Jean-Claude Bologne

Lire l’article

La Montagne (Clermont-Ferrand), 30 octobre 2008, par Daniel Martin

Lire l’article

Page des libraires, octobre 2008, par Stanislas Rigot, Librairie Lamartine (Paris 16e)

Lire l’article

« Du jour au lendemain », par Alain Veinstein, France Culture, mardi 28 octobre 2008 à 23h30

« Des mots de minuit », par Philippe Lefait, France 2, mercredi 24 septembre 2008 à 0h30

« Tout arrive ! », par Arnaud Laporte, France Culture, vendredi 5 septembre 2008 à 12h50